Par mardi 17 février 2015 5 Permalink 1

Oui je suis tatouée ! Je vous raconte MON expérience.

Capture d’écran 2015-02-17 à 23.54.42

Le tatouage, cet effet de mode … mode vous avez dit ?

.

Dans cet article, je voulais un peu partager avec vous mes ressentie de « fille tatouée », ouuuuh, fille tatouée vous avez bien lu ! Ce regard qu’on porte sur vous avant de le savoir versus le regard qu’on porte sur vous après avoir évoqué ce dessin qui orne votre peau … Un changement d’attitude, d’image, quelque chose qui m’étonnera toujours, comme si vous annonciez parfois que vous sortez tout juste de prison ou bien que vous faîtes parti d’un gang ! Bref, je vous livre aussi mon parcours de tatouée qui a évolué au fils des années et surtout comment bien choisir son tatoueur. Toutes les questions qu’on me pose logiquement assez souvent se trouvent ici alors, bonne lecture !  :)

 

 .

Le tatouage est un peu l’évocation de qui « on est ». Cette volonté de vouloir afficher ce qu’on aime et ce qu’on représente. Graver dans la peau ce qui nous fait et le montrer fièrement. Voilà ce qu’est devenu aujourd’hui le tatouage, longtemps chasse gardé de revendications beaucoup plus profondes et obscures. L’image était un peu rustre et les tatoués sortaient de prison (à l’image de cette larme tatouée au coin de l’œil pour chaque meurtre que vous aviez commis), étaient peu fréquentables (ces bikers qui terrorisent) ou appartenaient à un gang (qu’on affichait fièrement sur sa peau). Bref, on est bien loin aujourd’hui de ces revendications et le tatouage s’est quelque peu « embourgeoisé », si j’ose même dire !

.

Cependant, le tatouage doit-il devenir un simple effet de « mode » ? On en perd un peu tout son sens … Parce que vous voyez votre mannequin/chanteuse/actrice préférée ou une horde d’oiseaux qui s’envolent sur votre mood board pinterest … vous allez les faire reproduire sur vous-même ? Dans ce cas, le tatouage devient une appartenance à un instant présent et non plus une revendication de l’être à proprement parlé que nous sommes. Souvent, les choses se mêlent et se mélangent. On se fait tatouer de plus en plus tôt, à l’heure même où nos propres goût changent et évoluent bien vite.

.

Je n’ai pas envie d’entrer sur le terrain de la psychologie du tatouage dans cet article, mais, le tatouage que représente-t-il aujourd’hui pour vous ? Le beau ? La mode ? Mais dans ce sens … N’oubliez pas que vous les porterez encore dans 20 ou 30 ans … (et pourtant, je déteste qu’on me fasse cette remarque je dois l’avouer).

.

~ Une idée qui me trotte dans la tête ~

.

Pour ma part, le tatouage a été un vrai passage à l’acte. Oui, j’avais envie de me faire tatouer dès l’âge de 15 ans, comme la plus part des jeunes filles d’aujourd’hui. Sauf que, vous vous imaginez bien, personnellement, j’avais mes parents qui veillaient au grain (et merci à eux sinon j’aurais peut-être eu un pauvre tribal en bas du dos, OUTCH)! Il m’a donc fallut presque 5 ans avant que je passe à l’acte !

.

Une fois le cocon familial quitté à tout juste 18 ans, poste bac, prête pour me lancer dans les études et dans la vie faites d’indépendance et de liberté … je me suis directement dis « à moi le tatouage ». Sauf que, je ne suis pas non plus une petite écervelée (et ouiii … croyez-le ou non !). Une quête du tatoueur idéal et auquel j’aurais confiance s’entamait. Pour moi, le choix du tatoueur ne se limite pas à « l’hygiène est ok » ou encore « ses dessins me plaisent », mais c’était bien plus complexe que ça, je lui confiais ma peau et mon image

.

~Le choix de votre motif ~

.

Le « j’ai  envie de me faire tatouer mais je ne sais pas quoi … » revient à peu près un million de fois. UN seul conseil à vous donner : si vous ne savez pas quoi vous faire tatouer : NE LE FAITES PAS !

.

Le choix du motif est vraiment délicat. Pensez, c’est bête mais c’est vrai, que c’est tout de même un dessin indélébile ! Quelque chose que vous allez garder sur vous pour tout le reste de votre vie … Il est donc super important de prendre son temps.

.

Personnellement, je savais ce que je voulais, mais je n’avais pas l’âme d’une dessinatrice. Pour le coup, pour mon premier tatouage, j’ai été voir mon tatoueur et je lui ai présenté un espèce de mood board, avec pleins d’images qui m’inspiraient et l’esprit que je voulais dégager de ce tatouage. De là, on a vraiment fait « équipe ». Il m’a proposé 2/3 croquis, on s’est mis d’accord sur un bon mix de tout ce qui avait été fait le rendez-vous suivant et hop … MON dessin était là ! Il a fallu tout de même 2 mois entre mon premier rdv avec lui et le rdv de tatouage !

.

Pour mes tatouages suivant, j’avais une idée bien plus précise de ce que je désirais. J’avais grandi, mes goûts se sont affinés … et j’ai rencontré une charmante dessinatrice qui est totalement dans le style old school que j’apprécie particulièrement. Il s’agit de Lily Von Venus.

.

Pour le coup, je lui ai fait mes commandes spéciales et elle m’a simplement dessiné mon futur tatouage ! Bonheur ! Au moins, je sais que ces tatouages sont les fruits de ma réflexion, de ma personnalité et de ce que j’aime. Car quoi de plus angoissant que de choisir son tatouage sur un vulgaire « book » comme on irait choisir son morceau de roseboeaf sur l’étage d’un boucher ! Bref. Si vous avez l’occasion de travailler avec un dessinateur c’est le pied. Vous pouvez voir votre dessin évoluer et modifier chaque petit détail afin qu’il soit totalement à votre image …  :)

.

~Le choix d’un bon tatoueur ~

.

Tout d’abord, chaque tatoueur à sa « patte », son style. Il est donc, pour moi, totalement impératif de déblayer dans ce sens-là. C’est faux de dire qu’un bon tatoueur est capable de tatouer n’importe quoi !

.

Alors oui, il sera peut-être plus à même de vous faire une jolie chose que vous ne regretterez pas. Mais est-ce vraiment ce que vous voulez « ce truc que vous trouverez joli » ? Non ! Pour moi si on se fait tatouer c’est qu’on a exactement ce qu’on désire ! On y a préalablement bien réfléchit ! Donc, ne choisissez pas à tatoueur parce qu’il est « à la mode » ou que votre copine vous l’a conseillé s’il n’est pas dans le style que vous recherchez !

.

La chance que nous avons aussi aujourd’hui avec cette « mode » du tatouage c’est justement la multiplicité des artistes tatoueurs ! Il y en a pour tous les styles et c’est tant mieux ! Alors pourquoi s’en priver ? Écumez les sites déjà pour vous donner une idée sur quel artiste fait quoi et quel style (ça vous aidera d’ailleurs beaucoup à donner une vraie orientation à votre tatouage !).

.

Puis, allez visiter les shops de ces tatoueurs ! Personnellement, je sais que la relation avec mon tatoueur est aussi importante ! Je ne pourrais pas passer des heures à me faire torturer sous l’aiguille d’une personne avec qui ça ne passe pas … enfin après, c’est mon avis ! La douleur est déjà là … pas la peine que ça ne devienne une torture non plus !

.

Donc encore une fois, regardez autour de vous, soyez curieux. Mieux vaut attendre un an de plus et porter une petite merveille dont vous serez fier toute votre vie … plutôt que de se précipiter pour avoir LA pièce tout de suite maintenant parce que l’été approche ! Et, vraiment !

.

Personnellement, j’ai fait mon choix de tatoueur en allant à des conventions de tattoo, en lisant pas mal d’article et en recherchant donc un artiste qui soit dans le style de mes dessins. Un artiste Old school pure. Une fois trouvé je suis allée simplement à la boutique Abraxas Beaubourg où il piquait. Je crois que mon projet lui a plu, c’était conclu, il était prêt à me piquer !

.

J’ai tenu tout de même à visiter les locaux … oui, hygiène oblige. Je suis un peu peureuse là-dessus je dois l’avouer. Et je vous assure que, je parle de cette boutique, vous ne serez pas déçu ! Hygiène impeccable, les vendeurs toujours souriant et à l’écoute. On vous conseil bien, on prend le temps et ça fait du bien de ne pas se sentir « expédiée ».

.

Donc si vous soulez savoir, je me fais piquer par Loic, (voila son book), de chez Abraxas Beaubourg (site web du shop ).

Qui est pour moi LA personne qu’il me faut ! Il faut d’ailleurs que je prenne rdv prochainement pour terminer une grosse pièce que j’ai commencé il y a un an, sur les côtes … un énorme hibou ! Oouuuuhhhh, je vous le montrerai, promis !

 .

~Un bon moment pour le tatouage ? ~

.

On ne peut pas dire qu’il y ait de « bon moment » pour se faire un tatouage. En revanche, il demande de l’entretien le temps de la cicatrisation et pour le coup, en se faisant tatouer l’hiver, il est forcément plus simple « d’entretien ». En effet, il est interdit de laisser faire trempette son tatouage pendant un bon mois. Donc pas de bain, de trempette dans la mer, pas de sauna ou hammam, pas de tête dans la piscine, pas d’exposition au soleil (qui va altérer les pigments du tatouage), bref, tout ce qu’on peut faire l’été quoi …

.

C’est pourquoi perso, je préfère me faire tatouer en hiver, et ne pas me priver de petits week-end improvisés bronzette/piscine et mojito (bah oui !). Mais après … on n’a pas tous les mêmes passes temps et par conséquent … il n’y a pas de « bon moment » pour se faire tatouer. Tout dépend juste de votre « mode de vie ».

.

~Et les soins dans tout ça ? ~

.

Les soins en tatouage ne sont pas très contraignants (moins que pour les piercings je trouve). MAIS, ils doivent tout de même être bien fait, car une bonne cicatrisation = un super joli tatouage ! :)

.

Voici quelques conseils à bien suivre :

– Une fois que votre tatouage sera terminé, vous serez enrubanné comme un vulgaire jambon par votre tatoueur. Il faut laisser 4h minimum suinter lamentablement votre partie du corps que vous venez de peindre, sous ce plastique ! Après ça, retirez-le une fois chez vous et là, nettoyez-vous bien bien les mains et commencez les soins.

– Pour le nettoyage, il ne faut prendre que des douches et surtout utiliser un savon doux pour le corps. J’achète du Hydralin ou sanex Ph neutre en  pharmacie personnellement, et c’est parfait !

– Ne laissez pas l’eau couler abondamment sur le tatouage (on a dit pas de bain … c’est qu’il y a une raison !). Une fois sortie de votre douche, tamponnez le tatouage avec la serviette mais ne le frottez pas ! Laissez sécher le tout à l’air libre (idéalement 20 min pour que votre peau soit bien sèche).

Appliquez ensuite une pommade cicatrisante 2 à 3 fois par jour comme le Bépanthène, que j’achète également en pharmacie. Vous pouvez également utiliser du Cycatril par exemple.

Portez des vêtements amples et en coton qui vont laisser respirer votre peau ! On évite tout ce qui est haut ou pantalons moulants qui vont frotter contre le tatouage (et donc l’altérer) ou les vêtements en autre chose que du coton qui vont faire transpirer la peau ! Et on OUBLI les pansements ! Finito ! On ne met RIEN dessus !

– Et surtout, O MON DIEU SURTOUT … les démangeaisons sont NORMALES ! Alors mettez vos mains dans vos poches, pensez à autre chose, pincez-vous ailleurs pour oublier, faites ce que VOUS VOULEZ, mais ne vous grattez pas ! Un tatouage qui gratte est un bon signe. Qui dit grattouille, dit cicatrisation ! J

.

Après des petits conseils annexes vous cicatriser plus vite vous pouvez faire une cure de vitamines C et cure de Zinc. Une bonne alimentation aide également à la cicatrisation 😉

Et surtout … ne touchez JAMAIS à votre tatouage avant de vous être lavé les mains au préalable (mains sales = infections … beurk !).

 .

~Enfin, une fois gravé … on affronte le regard et le jugement de l’autre ! ~

.

Voilà, il est là, le bébé, souvent attendu ! Une fois gravé dans la peau on regarde, on admire, on est fier ! :)

.

Mais, le regard des gens changent souvent c’est étrange. Je ne parle pas des « petites pièces » qui sont devenues assez banales aujourd’hui. Personnellement, j’ai choisi de me faire tatouer des pièces assez conséquentes, mais je voulais garder une forme d’autorité tout de même dans ma vie professionnelle, et j’ai choisi de ne pas à avoir à les exhiber au travail. La journée, ils sont donc bien cachés. Mais, une jupe un peu courte, et mon ancre gravé sur ma cuisse se laisse devinée …

.

Je ne peux pas dire que j’ai eu à faire à des remontrances négatives ou vraiment déplacées mais j’ai un sentiment étrange de familiarité dès qu’on découvre mes tatouages. Comme si sans tatouage j’étais une personne tout à fait respectable et respectée et puis à la découverte de ces peintures de corps … un esprit de détente et de familiarité s’installait !

.

J’ai eu plusieurs expériences de personnes inconnues qui me vouvoyaient et à la découverte de mes tatouages en venait 10 minutes plus tard à me tutoyer et à me taper sur l’épaule parce que je devais certainement être une meuf « cool » et « ouverte ». Je ne comprends pas cette familiarité et cette vision étrange qu’ont la plus part des gens (tatoués et non d’ailleurs). « Hey, tu es tatouée donc on est potes » ! Non, on n’est pas potes, non, je ne souhaite pas qu’on touche à mon tatouage parce que mon tatouage et sur MA PEAU, et OUI, ma peau m’appartient ^^

.

Si je vous caressais la cuisse vous trouveriez ça gênant ? Bon hé bien c’est pareil. C’est pas parce que de l’encre s’est gentiment glissée sous ma peau que je n’ai pas la même sensation désagréable d’être violée dans mon espace vital lorsqu’on me touche ! Certes, j’y vais un peu fort. Mais c’est vrai ! Et bien trop souvent vrai.

 .

Autre fait un peu étrange, ce regard des gens très « sérieux ». Ah ah ah, celui-ci me fait rire. Ces personnes qui vous prennent très au sérieux durant des mois et dès que le soleil arrive et que vous affichez (très discrètement) votre tatouage, hop, cette image de vous change et se transforme en image d’une fille dévergondée à qui on ne peut pas faire confiance…

.

J’ai même eu l’expérience l’an dernier d’une « amie » qui avait fait la remarque à un jeune homme » tu pourrais présenter une fille tatouée comme elle à ta mère ? Non mais sérieusement ? ». Je précise que cette personne à 25 ans …

.

Alors oui, le tatouage s’est démocratisé, MAIS croyez-moi, les idées reçues et les préjugés sont bien encore encrés !

 .

Donc encore une fois, faites attention au moment de vous faire tatouer que cela ne vous joue pas de mauvais tours dans votre vie professionnelle, car vous ne savez pas ce que vous ferez demain …

Certes, l’image de celui-ci a bien parcouru du chemin et l’image du tatouage rustre et barbare d’il y a 20 ans est bien loin, mais les préjugés persistent alors pensez-y bien longuement J

 .

.

Sinon, longue vie aux tatouages, aux tatoués et faites-vous plaisir, votre corps vous appartient !

 .

Et vous, quelle est votre expérience tattoo ?

 .

La bisette !

 signature_June_Aperoandstiletto_Fashion_Blog_mode_restaurants_adresses_paris_sorties

Et voilà mes petits bébés :

FullSizeRender FullSizeRender_1 FullSizeRender_3FullSizeRender_2

1
5 Comments
  • Camill
    février 22, 2015

    Coucou !

    Je t’ai taguée pour les Liebster Awards de Hellocoton ici: http://mylittleblackdress.fr/les-liebster-awards/

    Je compte sur ta participation !!!

    Des bisous

    Camille

  • Nani
    juillet 22, 2015

    Je sens que quand ton hiboux sera fini, ce sera une petite tuerie ! 😀 J’ai bien aimé ton paragraphe sur les réactions qu’avaient les inconnus envers toi, j’ai aussi une très grosse pièce (environ 30cm de long) sur toute la hanche, mais contrairement à toi elle est plutôt bien cachée donc je découvre les regards « surpris » des passants que quand je suis en maillot de bain. On ne voit rien même quand je suis en short, mais dès ma pause déjeuner je me met en maillot et là dans la tête des gens je passe de la « petite vendeuse de glaces » à « la séductrice tatouée ».

    Un article de Cha’ perchée parlait aussi des regards/réflexions/gestes qu’avait les gens envers elle (cette blogueuse a beaucoup de tatouages apparents), j’ai halluciné de ce qu’elle racontait !

    Bisous oxo
    Nani

    • June
      juillet 22, 2015

      Ahahahah mais oui à croire que lorsque tu as des tatouages c’est que tu es « aguicheuse ».
      Pas plus tard qu’aujourd’hui « alleeer lève un peu ta jupe que je vois ton tatouage entier » … bah non en fait ! Et la réaction « si tu as un tatouage c’est pour le montrer »!
      Ah bah encore moins ^^
      je ne sais pas ce que les gens ont dans la tête mais c’est presque flippant parfois :)
      Pour le coup, je vais aller faire un tour sur le blog de Cha’perché pour voir ça, merci ! :)
      Bisous Xxx June

  • Lily86
    octobre 26, 2015

    Très joli tatouage !

    Après plusieurs mois d’hésitation, je suis décidé à me faire tatouer pour la première fois.

    Je pense me faire tatouer un attrape rêve comme la première photo de ce site :

    http://tattoo.egrafla.fr/2015/10/21/tatouage-attrape-reve/

    Vous en pensez-quoi ?

    • June
      octobre 26, 2015

      Bonjour Lily !
      Un tatouage c’est super personnel … si tu veux te faire tatouer un attrape rêve car pour toi ça a une vraie signification alors GO !
      Ne le fais juste pas « pour une mode », c’est mon seul VRAI conseil. Ensuite, choisi bien ton tatoueur :) Celui qui te fera un dessin rien que pour toi … et qui te ressemble car tu le porteras toute ta vie … vaut donc mieux qu’il soit à ton image et parfait. Inspires toi effectivement, fais toi un mood board avec pleins de modèles que tu adores, montres le à ton tatoueur et dis lui ce que tu aimes pour qu’il te fasse TON dessin parfait :)
      Mais les attrapes rêves c’est toujours joli quand c’est bien réalisé !! :)
      Tu me montreras le résultat ?
      Bisous, June

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Inline
Inline